~Edito~
                                              
                               Bonjour à tous,

 
Bienvenue sur Hôjô-Sensei, site que j'ai crée très récemment afin de rendre hommage à mon mangaka préféré Tsukasa Hôjô qui fut l'invité d'honneur de la Japan Expo 2010 à l'occasion de ses trente ans de carrière.

Depuis ses débuts à l'aube des années 80 jusqu'à aujourd'hui, le succès de Maître Hôjô ne s'est jamais démenti. Grâce à son immense talent et à son style unique, Hôjô a su s'imposer tant au Japon qu'à l'étranger comme l'un des plus grands mangakas du siècle. Ses oeuvres, notamment City Hunter et Cat's Eye, ont été rendues célèbres dans le monde entier et continuent encore de nos jours à passionner les otakus (NB: Otaku = fan de la culture nippone et de tout ce qui s'y rapporte); un engouement qui surprend Hôjô lui-même:


"J’ai du mal à comprendre pourquoi je suis devant des milliers de fans à parler de City hunter et ce pour une œuvre terminée il y a près de 20 ans. Je n’aurais jamais pu rêver d’un tel accueil à Paris, dans une salle aussi grande, et je vous en remercie." [En conférence à Japan Expo, Juillet 2010].

 
Comme beaucoup de gens de ma génération, j'ai fait connaissance avec les oeuvres de Tsukasa Hôjô par l'intermédiaire de programmes pour la jeunesse (dont le fameux Club Dorothée) qui diffusaient à l'époque les version animées de City Hunter (connu en France sous le nom de Nicky Larson) et de Cat's Eye. Bien évidemment, l'enfant que j'étais ignorait totalement que ces dessins-animés provenaient du Japon, avaient été censurés avant leur diffusion, ou encore qu'ils étaient tirés d'un manga. Ce n'est que plusieurs années après que je l'ai découvert.

Courant 2007, il me prit l'envie de me replonger dans les séries qui avaient marqué mon enfance et, comme vous le devinez sans peine, City Hunter en faisait partie. Une fois l'anime revisionné, je décidai alors d'acheter le manga afin de pouvoir mieux cerner toute la profondeur de cette oeuvre. Ce fut pour moi une véritable révélation qui scella du même coup ma conversion à l'"Hôjôisme" (néologisme emprunté à une autre fervente admiratrice de l'auteur et qui signifie être fan d'Hôjô).
 
Quoiqu'il en soit, j'espère vous faire partager à travers ce site toute la magie des oeuvres de Maître Hôjô. Je vous souhaite donc une bonne visite. Ah, oui, j'oubliais une chose... Vive le Mokkori!
 
Emilie, la webmistress 
 


   
   
   
                                                                                             



 
L'administration d'un site est en soit une grande source de satisfaction. Mais cela demande néanmoins beaucoup de temps et d'investissement personnel. L'existence de ce site dépendant en majeure partie de la motivation du staff, n'hésitez pas à l'encourager en venant signer le livre d'or. Toutes remarques ou suggestions concernant son amélioration sont également les bienvenues. D'avance, merci.  
 
~Fil d'actualité~ 

~Nouveautés & Mises à jour ~   [Archives]

~Tagboard~

 

 
 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement